in ,

Le Qatar et la Turquie se solidarisent militairement

Ce jeudi, le président turc a reçu la visite surprise, la visite ne faisant pas partie du calendrier officiel du président Erdogan, de l’Émir du Qatar. Pourtant, ce vendredi, John Allen, chef du Centcom américain, a discuté avec le président turc concernant les opérations militaires menées par la coalition contre le groupe État Islamique.

La visite de l’Émir du Qatar ne concernait pas Daesh

Pourtant, mĂŞme si le groupe État Islamique se tient en toile de fond, le PrĂ©sident de la Turquie et l’Émir du Qatar ont discutĂ© de tout autre chose: il s’agit de leur coopĂ©ration mutuelle dans le domaine militaire et de la prĂ©sence sur leurs territoires respectifs de l’armĂ©e du pays alliĂ©. Toutefois, cet accord n’a rien d’officiel. En effet, il s’agit juste d’Ă©change de donnĂ©es stratĂ©giques, des moyens logistiques, et de l’accord bilatĂ©ral sur la prĂ©sence des troupes alliĂ©es sur le sol du pays concernĂ©.  ]]>

1
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Ottomania
Invité
Ottomania

La Turquie est la grande puissance militaire et Ă©conomique dans la rĂ©gion, et je pense qu’elle devrait avoir un statut de membre permanent Ă  l’ONU, pour la paix dans la rĂ©gion.