Le Conseil constitutionnel a validé l’usage de drones par la police et la gendarmerie française

Satisfait par cette décision du 20 janvier, Gérald Darmanin a déclaré : « Enfin, la police et la gendarmerie pourront utiliser les drones, outils essentiels pour assurer la sécurité de nos compatriotes. »

Avant, les policiers et les gendarmes n’avaient pas l’autorisation d’utiliser le drone pour poursuivre les malfaiteurs. Or, les dealers l’utilisent pour surveiller les opérations de la police. Devancés par les voyous, les policiers ont rencontré des difficultés pour les interpeller.

D’après la police, ce matériel va leur permettre de maîtriser l’ordre public, de lutter contre les trafiquants de drogues et les rodéo-motorisés.

Source : Sputnik

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires