in

Le lauréat de la meilleure baguette de Paris 2021, Makram Akrout est suspecté d’avoir posté des messages islamistes sur Facebook ; le boulanger est mis à l’écart par l’Elysée et ne vient pas à la remise de son titre

LP/C.C.

Le tunisien de 42 ans est accusé par l’extrême droite d’avoir publié des messages « anti-français, lié à des islamistes » ; ce lundi 4 octobre 2021, l’Élysée a annoncé : « Makram Akrout, ne livrera pas ses baguettes à la table du président de la République » ; alors que d’habitude, le lauréat du concours devient automatiquement le fournisseur du palais présidentiel pour l’année suivante.

Les sites d’extrême droite ont diffusé sur les réseaux sociaux les messages anti-français postés par Makram sur son compte Facebook ; le sujet est devenu polémique et le boulanger a été harcelé et ironisé par les internautes.

Par conséquent, c’est son meunier qui lui a remplacé à la remise du prix au parvis de Notre Dame le samedi 2 octobre.

Des textes « haineux » des sites islamiques ont été découverts sur son compte d’après le Parisien comme :

« La France encourage et propage la décadence dans nos pays pour protéger ses intérêts colonialistes et nous pousse à nous éloigner de la religion et des valeurs islamiques », ou « Nous avons pleuré pour Charlie Hebdo et pour Notre Dame, mais du côté de la France, ils ne pleurent pas ces chiens lorsqu’on se moque du maître de la création, Allah ».

Selon l’avocat de Makram, le compte de son client a été piraté et ces messages ont été écrits par d’autres personnes. Devant ce fait, la mairie de Paris a chargé la police d’enquêter sur l’histoire.

Source : Info Israël News

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires