in ,

Vaccin AstraZeneca: les moins de 55 ans auront le choix entre Moderna et Pfizer pour la deuxième injection.

” Une seule dose de vaccin n’est pas suffisante pour assurer une immunité au long cours”, a déclaré Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil et membre de la Haute autorité de la santé (HAS). Après la première injection avec le vaccin AstraZeneca, utilisant une technologie différente, la HAS recommande la technique ARN messager pour la seconde injection pour les moins de 55 ans.

En effet, après trois semaines d’incertitude, la Haute autorité de la santé a finalement déclaré, ce vendredi que la seconde injection se fera avec les vaccins Moderna et Pfinzer. Les individus âgés de moins 55 ans, ayant déjà fait la première injection avec AstraZeneca seront vaccinés avec une autre dose anti-COVID. 533 000 personnes ont attendu cette décision.

Le vaccin d’origine britannique est désormais freiné en France. Limité, mais pas stoppé, ce sérum a fait apparaître un effet secondaire comme des caillots sanguins pour certains sujets. Après avoir repéré ce symptôme en Europe, la Haute autorité de la santé française a décidé de suspendre son injection pour les moins de 55 ans, le 19 mars. D’ailleurs, chaque pays a sa propre limite d’âge pour le vaccin AstraZeneca.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments