in , ,

Le jeune Américain, Kyle Rittenhouse, qui a tué deux manifestants antiracistes en août 2020, déclaré « non coupable » et acquitté

Crédit photo : AFP

Son procès a pris fin vendredi et les douze jurés d’un tribunal de l’État du Wisconsin ont donné le verdict le libérant des cinq chefs d’accusations sur lui, dont des meurtres ; il avait plaidé la légitime défense.

Le verdict du procès de ce jeune homme blanc, qui encourait la réclusion à perpétuité, était sans surprise et avait suscité des réactions aux antipodes.

500 soldats de la Garde nationale étaient déployés à Kenosha selon l’ordre du gouverneur du Wisconsin afin d’éviter d’éventuels débordements. Et Joe Biden appelle au calme suite à ce verdict qui « a plongé de nombreux Américains dans la colère et l’inquiétude, moi y compris ». « J’appelle tout le monde à exprimer ses opinions pacifiquement, dans le respect de la loi ».

 

Quelques personnes avaient manifesté devant le tribunal exprimant leur dégoût : « coupable, coupable, le système est diablement coupable ».

« Le système fonctionne exactement comme il est censé le faire (…) pour protéger la suprématie blanche », d’après le mouvement Black Lives Matter qui n’était pas étonné du verdict.

Selon l’avocat Ben Crump, ayant défendu plusieurs victimes de violences policières et leurs proches, « c’est un nouvel exemple d’une justice à deux vitesses à l’œuvre en Amérique ». Si Kyle Rittenhouse « avait été noir, les débats et leur issue auraient été très différents ».

Source : France 24

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires