Kim Jong-un commémore le dixième anniversaire de la mort de Kim Jong-il, son père et durant une période de deuil de 11 jours, les Nord-Coréens sont interdits de rire, de boire de l’alcool, de participer à des activités de loisirs, et doivent changer leurs habitudes funéraires

Pixabay

« Même si un membre de votre famille décède pendant la période de deuil, vous n’avez pas le droit de crier à haute voix et le corps doit être retiré une fois cette période terminée. Les gens ne peuvent même pas célébrer leur propre anniversaire s’il tombe dans la période de deuil », selon un habitant de la ville de Sinuiju, dans le nord-est du pays, à Radio Free Asia.

Vendredi 17 décembre était la cérémonie solennelle ; le pays était mis en arrêt pendant plusieurs minutes, les voitures, les trains et les navires avaient klaxonné, les drapeaux du pays abaissés et les gens s’étaient rendus à la colline Mansu de Pyongyang afin de déposer des fleurs et s’incliner devant les statues géantes de Kim Jong-il et Kim Jong-il Sung, à la tête du pays pendant 46 ans.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires