La justice suspend la disposition municipale autorisant le burkini dans les piscines à Grenoble

Photo d'illustration

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu mercredi une nouvelle règle autorisant le port du burkini dans la piscine municipale de la ville, arguant qu’elle « porte gravement atteinte au principe de neutralité dans le service public« .

Le tribunal a statué après que le gouverneur de l’Isère a déposé une demande de « recommandation laïciste » pour suspendre la mesure controversée.

Le nouveau règlement des piscines, mis en place par la majorité du maire écologiste de Grenoble Eric Piolle, entrera initialement en vigueur le 1er juin.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires