in

Alexandre Benalla sera jugé du 13 septembre au 1er octobre pour les violences du 1er mai 2018 et l’affaire des passeports

Le jugement d’Alexandre Benalla, ex-collaborateur d’Emmanuel Macron, se tiendra du 13 septembre au 1er octobre pour des violences commises au cours de la grève du 1er mai 2018 et l’usage illégal de passeports diplomatiques, d’après l’annonce du tribunal correctionnel de Paris mardi 4 mai.

Pour rappel, en juillet 2018, Alexandre Benalla, chargé de mission à l’Elysée, a été aperçu avec un casque à visière des forces de l’ordre agressant un manifestant sur la place de la Contrescarpe à Paris, dans le journal Le Monde. Cette révélation avait causé un scandale politique.

Le tribunal correctionnel parisien a donc décidé de joindre les deux affaires pour une «bonne administration de la justice», pendant une audience de procédure. Le procès aura lieu devant la 10e chambre correctionnelle, dans les après-midis du 13 au 16 septembre inclus, ainsi que du 27 septembre au 1er octobre inclus.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments