in

Journée nationale du don d’organes : le nombre de greffe a chuté de 25% à cause de la pandémie

Avec la venue de la pandémie, le don d’organes a baissé de 25%. Il reste de  nombreux patients qui attendent la greffe. Les dons sont encore insuffisants pour le moment.

Pendant la journée nationale du don d’organes ce mardi 22 juin, Vanessa  âgée de 43 ans, greffée du cœur à 26 ans témoigne :

“C’est un vrai miracle parce que le coeur est reparti, j’ai pu continuer très rapidement à me lever, à faire quelques exercices physiques, à manger, à revivre, même si psychologiquement c’était assez difficile. C’est compliqué de recevoir l’organe de quelqu’un qui est décédé, on n’est pas du tout préparé à ça et ça a été un peu difficile à accepter. Il ne faut pas trop réfléchir à l’identité éventuelle de cette personne et il faut vivre notre vie grâce à lui”.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments