in

Les journalistes Philippine Maria Ressa et le Russe Dimitri Muratov ont eu le prix Nobel de la paix

Crédit photo : AFP

Ce vendredi, à Oslo, le comité Nobel norvégien leur a attribué cette récompense pour leur « combat courageux pour la liberté d’expression », ils « sont les représentants de tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables ».

Maria Ressa, âgée de 58 ans, avait fondé son média d’investigation Rappler en 2012, elle « utilise la liberté d’expression pour exposer les abus de pouvoir et l’autoritarisme croissant dans son pays natal, les Philippines », selon le jury.

Dimitri Mouratov, âgé de 59 ans, il est un des fondateurs et rédacteur en chef du journal russe Novaïa Gazeta, et « a depuis des décennies défendu la liberté d’expression en Russie dans des conditions de plus en plus difficile », avait souligné le jury.

« Le comité Nobel norvégien est convaincu que la liberté d’expression et la liberté d’information aident à maintenir un public informé. Ces droits sont des préconditions essentielles pour la démocratie et pour se prémunir contre la guerre et les conflits ». « Le journalisme libre, indépendant et factuel sert à protéger contre les abus de pouvoir, les mensonges et la propagande de guerre », selon Berit Reiss-Andersen.

Source : BFMTV

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires