Une journaliste sportive italienne reçoit une claque sur les fesses en plein direct, elle a porté plainte, l’agresseur a écopé trois ans d’interdiction de stade

Le fait s’est passé samedi 27 novembre, Greta Beccaglia faisait son compte-rendu sur un match devant un stade pour la chaîne Toscana TV où elle a été victime d’une agression sexuelle, la scène a choqué l’Italie.

À la fin du match, les supporters quittaient le stade et passaient devant la journaliste. Un homme s’est rapproché d’elle et il a frappé violemment avec les mains les fesses du journaliste. Traumatisée par ce fait, elle a déposé une plainte pour violences sexuelles. L’agresseur a été retrouvé. C’est un père de famille italien, patron d’un restaurant à la quarantaine. Greta Beccaglia a expliqué : « C’est un geste grave pourtant, il ne le comprend pas, c’est pour ça que j’ai déposé plainte, pour toutes les femmes qui, elles, subissent des violences loin des caméras, sans le soutien dont je bénéficie aujourd’hui, pour qu’en me voyant réagir, saisir la justice, elles sachent que c’est possible. »

Source : France info

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires