in ,

#JeSuisCharlie #JeSuisEnKiosque #JaiCharlie : Le "Charlie" des "Survivants" se vend comme des petits pains dans les kiosques

Charlie Hebdo a sorti un numĂ©ro spĂ©cial baptisĂ© celui des “Survivants” Ă  3 millions d’exemplaires. Dans les kiosques, l’Ă©dition dĂ©diĂ©e aux victimes de l’attentat du mercredi 7 janvier se vend comme des petits pains. Après #JeSuisCharlie, de nouveaux slogans sont mĂŞmes nĂ©s dans les mĂ©dias #JeSuisEnKiosque pour inviter les lecteurs Ă  acheter Charlie et aussi #J’aiCharlie qui commence Ă  faire rage sur Twitter auprès de ceux qui ont dĂ©jĂ  eu leur journal.

#JeSuisEnKiosque

Très tĂ´t ce matin, un grand nombre de journaux ont mis Charlie en couverture pour inviter les lecteurs Ă  s’arracher dès que possible l’Ă©dition spĂ©ciale “Survivants” de l’hebdomadaire. charlie

Tout le monde veut Charlie

Très tĂ´t ce matin, un grand nombre de lecteurs se sont ruĂ©s sur les kiosques pour ne pas rater la sortie de l’hebdomadaire de ce mercredi. A Paris, avenue Gambetta (20e), une longue file s’est formĂ©e devant un kiosque dans l’attente de l’ouverture du magasin. https://twitter.com/elenabrunet/status/555233776784404480 https://twitter.com/elenabrunet/status/555227782532567041

125 exemplaires en 10 minutes

L’attente en valait la peine. Les kiosques n’ont pas pris plus de 10 minutes pour Ă©couler quelques 125 exemplaires. Et la journĂ©e ne fait pourtant que commencer. Mais dĂ©jĂ  “Plus de Charlie Hebdo” s’affiche en gros caractère sur certaines vitrines de kiosques. https://twitter.com/elenabrunet/status/555235748035977216

Tout le monde a Charlie

Après la fièvre #JeSuisCharlie, un nouveau slogan fait dĂ©sormais rage sur les rĂ©seaux sociaux : #JaiCharlie, affichĂ© en exergue sur tous les Twitter de ceux qui ont pu s’offrir très tĂ´t ce matin l’hebdomadaire satirique. https://twitter.com/Jivenko/status/555240935471456256 https://twitter.com/sca421/status/555221648249733123  ]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments