in ,

Japon : les internautes japonais se moquent des djihadistes

Les Japonais ne manquent pas d’humour. Tandis que l’ultimatum lancĂ© par l’État Islamique qui a pris en otage deux de leurs compatriotes est dĂ©jĂ  expirĂ©, les Japonais tournent au ridicule la vidĂ©o que les djihadistes ont diffusĂ©e.

L’utilisation de l’humour pour pouvoir riposter
A dĂ©faut d’armes de guerres, de munitions et d’armes nuclĂ©aires, les citoyens japonais ont choisi les rĂ©seaux sociaux afin de dĂ©noncer les crimes, les horreurs et la rĂ©pulsion que leur inspirent les ravisseurs de leurs compatriotes. Et Ă  cela, point de commentaires, de jargons politiques ni d’insultes, l’arme fatale des Japonais est… l’humour. En effet, le pays qui a vu naĂ®tre les mangas n’a que l’embarras du choix.
“Les djihadistes ont des armes, les Japonais ont Twitter”
Le rĂ©seau social Twitter est en plein Ă©bullition. Comme dit prĂ©cĂ©demment, les internautes nippons se servent de ce rĂ©seau pour rĂ©pondre aux ravisseurs. Pour bien se faire comprendre, les habitants du pays du soleil levant ont crĂ©Ă© un hashtag “ISIS kusokora guranpuri” c’est Ă  dire “grand prix du montage pourri de l’État islamique” oĂą le but est de faire des caricatures des djihadistes, des montages avec des ovnis, des pyramides… oĂą les personnages de mangas sont mis Ă  l’honneur. Concernant l’ultimatum lancĂ© par l’État Islamique, le Gouvernement japonais n’entend pas nĂ©gocier et l’a rejetĂ©. Cependant, les autoritĂ©s japonaises manĹ“uvrent en coulisses afin de libĂ©rer les otages. [gallery ids="8983,8984,8985"]]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments