in ,

Avant de passer à l’action, une Sicilienne de 37 ans annonce, sur Facebook, vouloir tuer son compagnon

« Ma famille me manque, je suis seule, cet être m’a conduite à l’exaspération. La police et les carabiniers semblent d’accord avec lui. Ce soir, je vais faire quelque chose que jamais je n’aurais pensé faire, je vous aime pardonnez-moi.« 

Après ce premier message, la Sicilienne a laissé une seconde publication sur Facebook :

« J’ai demandé de l’aide, ce sac à merde m’a détruite, la police et les carabiniers le défendent. OK très bien, je suis fatiguée et je n’ai plus rien à perdre.« .

Malgré l’intervention de ses contacts en demandant de garder son calme et de ne pas laisser emporter par la colère, la trentenaire a quand même passé à l’acte et à poignardé à mort son compagnon avant de contacter la police pour avouer son geste.

Lors de son interrogatoire, elle a agi en état de légitime défense : « Ces dernières semaines, la relation était devenue très difficile, au point que j’ai demandé plusieurs fois à la police d’intervenir« .

Comme relate le quotidien italien Il Giornale, la victime, âgée de 46 ans et portant déjà un bracelet électronique, avait été condamnée dans une affaire de drogue et pour homicide involontaire.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires