Selon les Nations Unies, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a augmenté le nombre de personnes déracinées dans le monde à plus de 100 millions

Pixabay

Un seuil symbolique et inquiétant. Pour la première fois, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a poussé le nombre de personnes déracinées dans le monde au-dessus de la barre des 100 millions, ont averti les Nations unies lundi 23 mai. Le plus élevé depuis la Seconde Guerre mondiale.

Selon Filippo Grandi, haut-commissaire aux réfugiés, un tel chiffre « n’aurait jamais dû être atteint », a-t-il déclaré dans un communiqué.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires