in

Indonésie et Timor oriental : les inondations et glissements de terrain ont fait au moins 90 morts

Le bilan humain des inondations et des glissements de terrain en Indonésie et au Timor oriental s’alourdit encore. Les responsables locaux des deux pays évoquent désormais près de 90 morts, contre 70 dans un premier bilan, et des dizaines d’autres sont toujours portées disparues.

L’agence indonésienne de gestion des catastrophes faisait état de 66 morts, contre 55 recensés auparavant. Au moins 21 personnes ont trouvé la mort au Timor oriental, selon un responsable timorais. La plupart des décès ont eu lieu à Dili, la capitale.

Des inondations et crues soudaines provoquées par des pluies torrentielles ont semé le chaos sur les îles situées entre Florès, en Indonésie, et le Timor oriental, poussant des milliers de personnes à rechercher un abri dans des centres d’accueil. Ce déluge a fait déborder des réservoirs d’eau et inondé des milliers de maisons.

Dans l’est de l’île indonésienne de Florès, de nombreux maisons, routes et ponts étaient recouverts de boue, ce qui compliquait la tâche des sauveteurs tentant d’atteindre les zones les plus touchées. «La boue et la météo constituent un gros défi, de même que les débris qui s’amoncellent et rendent les recherches difficiles», a déclaré Raditya Djati, porte-parole de l’agence indonésienne de gestion des catastrophes.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments