in

Hauts-de-Seine : plainte pour violences dans un institut pour enfants sourds

Une plainte pour violences physiques a été déposée par une élève de 15 ans au sein de l’institut public Gustave-Baguer d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), spécialisé dans l’enseignement pour jeunes atteints de troubles auditifs.

Selon une source proche du dossier, la plainte a été placée le 7 avril dans le Val-d’Oise. Elle concerne un infirmier de l’institut.

La plainte a été dirigée vers le parquet de Nanterre. Ce dernier mène depuis un an une enquête préliminaire sur cet institut qui peut accueillir jusqu’à 180 élèves à partir de la petite enfance, dont des jeunes sourds ou malentendants, avec quelquefois des troubles psychiatriques.

Après le signalement d’un pédopsychiatre inquiet pour une adolescente sourde, la justice a commencé à s’intéresser à cet institut en janvier 2020. Cette adolescente handicapée, “en particulier fragile”, serait sortie “terrorisée” d’un entretien avec le directeur dont la gestion “autoritaire et non concertée avec son équipe” est par ailleurs dénoncée dans ce signalement.

Le parquet de Nanterre a par la suite ouvert une enquête préliminaire. Des témoignages de la famille et des professionnels, recueillis par le site d’investigations, dévoilent particulièrement le recrutement de personnels, non formés et réagissant avec “violence”, comme “un animateur qui plaque un ado au sol”.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments