L’État condamné de verser 1,4 million d’euros à la Ville de Paris suite aux dégradations lors des manifestations des Gilets jaunes en 2018 et 2019

Pixabay

Selon le tribunal administratif de Paris, la municipalité parisienne a le droit de solliciter « l’engagement de la responsabilité de l’État », car « les dégradations ont bien été commises à l’occasion de manifestations sur la voie publique ».

Source : BFMTV 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires