in ,

Gard: une femme condamnée à 12 ans de prison ferme pour l’assassinat de son mari violent

Samedi, le 10 avril, une femme  a été soumise à une condamnation de 12 ans de prison ferme, par la cour d’Assises, suite à l’assassinat de son compagnon qui lui aurait fait vivre l’enfer à cause de ses violences. Ses deux fils ont également été poursuivis et acquittés pour ce crime.

A titre de rappel,  le cadavre de cet homme carbonisé  avait été découvert par un garde forestier sous un pont ferroviaire sur les hauteurs de Nîmes, le 1er septembre 2015. C’était Badre Fakir, sa sœur qui signalait sa disparition, le lendemain même.

Marre des violence répétées qui lui aurait fait subir, Catarina Castro, 49 ans, sa femme a tué seule son mari en l’ayant étranglé dans leur villa de Milhaud, à Gard, en 2015. Elle a avoué que ses deux fils,  Mickaël, 30 ans et Jordan, 24 ans, l’avaient seulement aidé pour transporter et brûler le corps afin d’enlever les charges contre eux.

Toutefois, Damien Kincher, l’avocat général, a considéré ce meurtre comme un acte prémédité par les trois. “Badre Fakir n’était pas un mari, un père modèle, mais rien ne justifiait la mort qu’il a eu dans ces conditions”, a-t-il déclaré pendant l’audience de ce mercredi tout en suscitant “une détestation commune et des actes préparatoires”. Cet avocat n’a pas abordé le sujet des violences commises par le mari assassiné. Au terme de son réquisitoire, il avait même exigé 14 ans de prison pour la compagne du victime et sept ans pour ses fils.

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments