in

Gabon : à la suite d'une "initiation", elle cache le corps de sa patiente

l’Iboga (sorte de drogue hallucinogène). Sa patiente, une femme âgée de cinquante ans, a vu sa santé se dégrader progressivement et a fini par en mourir. Affolée, l’initiatrice l’aurait enfermée dans une chambre de son temple.

La patiente se serait rendue chez cette initiatrice pour soulager ses maux de ventre
Il faut savoir qu’elle ne s’y était pas rendue sous la menace ou par la force. Craignant pour son salut, et afin de soulager des maux de ventre, elle a cru trouver l’aide adéquate chez cette initiatrice de soixante ans. Mais comme mentionné auparavant, les choses ont mal tourné et la patiente est décédée su le champ. Les voisins ont été alertés par une odeur de putréfaction qui s’échappait de chez l’initiatrice et ont tenté de découvrir ce que cachait le temple. C’est là qu’ils ont découvert la femme gisant sur le sol.  ]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments