Franck Provost : mis en examen pour fraude fiscale et blanchiment d’argent

Le fondateur du groupe Provalliance, âgé de 75 ans est également accusé pour « mise à disposition de matériels et programmes pour commettre des infractions et des atteintes à des systèmes de traitement automatisés de données » selon le communiqué du parquet de Nanterre. Il est donc sous « contrôle judiciaire » depuis cette mise en examen ce mardi 21 décembre.
Le ministère public indique que « plusieurs signalements » ont été « transmis par l’administration fiscale courant 2017 concernant l’utilisation d’un logiciel frauduleuse de caisse permettant de détourner des recettes encaissées en espèces dans un réseau de salons de coiffure.»

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires