in

Forte odeur à Paris : une désinfection du coronavirus en cause ?

Une très forte odeur de “pourri” s’est fait ressentir cette nuit à Paris. Parmi les explications évoquées : la marée rouge à Los Angeles (mais peu probable à Paris), ou encore l’odeur des égouts suite aux intempéries.

Mais une autre hypothèse troublante agite la toile. Celle d’une tentative de désinfection du coronavirus par le gaz dans les rues et l’air, via le dioxyde de souffre.

En effet, lors de l’épisode de forte odeur, le taux de de NO2 (Dioxyde d’Azote), était anormalement élevée en région parisienne :

Et 2h plus tard, ce “nuage” rouge avait disparu. Or, on retrouve des cas similaires avec des taux élevés de dioxyde de souffre à Wuhan, en février 2020, et seulement la nuit :

Le dioxyde d’azote, dont la concentration était anormalement élevée cette nuit à Paris, est un catalyseur… du dioxyde de souffre, lequel peut être utilisé comme gaz désinfectant.

Ainsi, les autorités chinoises ont désinfecté des villes entières avec du gaz, en demandant aux habitants de rester cloîtré chez eux, comme l’explique cet article de Courrier International.

Y a-t-il eu une désinfection géante visant le coronavirus dans Paris cette nuit ? C’est l’hypothèse qui agite la toile…

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments