Un fixeur ukrainien travaillant avec Radio France séquestré et torturé pendant 9 jours par l’armée russe en Ukraine

C’était le groupe de radio publique français qui a prévenu RSF de la disparition de ce fixeur, le 8 mars dernier.  Enlevé le 5 mars, cet homme de 32 ans, chargé d’aider les journalistes à se repérer dans le pays, a été détenu et torturé dans une cave : chocs électriques, coups de barre de fer, mitraillages et simulacres d’exécution…

Le trentenaire souffre de commotions et il a de nombreuses marques sur les jambes. Le fixeur est aujourd’hui à l’abri dans une ville ukrainienne, a rapporté France Bleu.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires