La fermeture du média pro-démocrate Stand News est condamnée par Washington qui avertit sur la répression contre la presse à Hong Kong

« En réduisant au silence des médias indépendants, la Chine et les autorités locales sapent la crédibilité et la viabilité de Hong Kong », avait affirmé Antony Blinken, le secrétaire d’État américain en appelant la Chine et les autorités hongkongais à « cesser de s’en prendre aux médias libres et indépendants de Hong Kong et à immédiatement relâcher les journalistes et responsables de médias qui ont été injustement détenus et inculpés » en soulignant que « le journalisme n’est pas de la sédition ».

61 millions de dollars de Hong kong d’avoirs qui appartiennent à Stand News avaient été gelés, qui est le deuxième média de Hong Kong qui avait été réduit au silence par les autorités après Apple Daily fermé en juin.

Selon Reporters sans frontières (RSF), Hong Kong a passé de 18ème place en 2002 à la 80ème cette année dans le classement annuel de la liberté de presse.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires