Elle a profité de la fonction qu’elle occupe au sein du plus grand centre de vaccination de Bordeaux pour fabriquer des faux passes sanitaires : une jeune femme condamnée

Au total, la jeune Bordelaise, âgée de 19 ans, a édité 24 faux passes sanitaires pour les offrir à ses proches. Le tribunal correctionnel de Bordeaux l’a condamné le mercredi 22 septembre à 18 mois de prison ferme.

Elle a été jugée pour « escroqueries par personne chargée d’une mission de service public et modifications de données résultant d’un accès ou maintien frauduleux dans un système automatique de traitement des données » selon les informations de Ouest-France.

Mis à part sa condamnation à de la prison ferme, la jeune femme a également été condamnée à une inéligibilité de deux ans et à cinq ans d’interdiction d’exercer un emploi public.
Lors de son audition, elle aurait reconnu les faits.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires