Six policiers en conseil de discipline suite au meurtre de Chahinez Daoud, brûlée vive par son ex-compagnon à Mérignac

Pixabay

Ce mardi 4 janvier, le directeur départemental de la police en Gironde, deux brigadiers, un commissaire, un commandant, et une capitaine vont devoir s’expliquer suite aux dysfonctionnements dans le traitement de l’enquête dans les semaines précédant la féminicide à Mérignac signalés dans le rapport de l’IGPN, la police des polices. Le conseil de discipline des commissaires se tiendra à Paris, mais celui des subordonnés à Bordeaux.

« Il y a une chose qui est certaine aujourd’hui : la plainte de Chahinez et les investigations qui s’en sont suivies, n’ont pas été faites dans les règles de l’art et avec la diligence qu’on est en droit d’attendre lorsque l’on vient dénoncer des faits aussi graves », a déploré  Julien Plouton, l’avocat des parents de victime.

 

Source : Europe 1

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires