in ,

Drame : Suicide collectif d'une famille en Alaska

Une disparition signalĂ©e par un voisin inquiet La petite famille composĂ©e d’un homme Brandon Jividen, âgĂ© de 38 ans, de sa petite amie Rebecca Adams, âgĂ©e de 23 ans et de leurs deux enfants Jarraca, 3 ans, et Michelle, 6 ans, ainsi que leur chien, ont Ă©tĂ© aperçus Ă  leur domicile pour la dernière fois le 27 mai 2014. N’ayant plus aperçu aucun signe de vie dans leur maison depuis, un voisin a averti la police un mois plus tard. Les recherches ont dĂ©butĂ© le 5 juin, mobilisant des Ă©lĂ©ments de la police aidĂ©s par le FBI, des avions, des chiens, des hĂ©licoptères ainsi que des plongeurs. Mais en vain. Dix mois plus tard, les membres de la famille ont Ă©tĂ© retrouvĂ©s dans une fosse de 2 mètres de profondeur, situĂ©e Ă  2 km de leur domicile. Selon le lieutenant de la police de Kenai, Dave Ross, la police n’avait pas pensĂ© pouvoir les retrouver aussi proche de leur domicile et ont effectuĂ© des recherches dans une zone plus Ă©loignĂ©e.

“Les indices que nous suivions portaient Ă  croire que la famille Ă©tait plus loin que cette zone… Les recherches dans le dĂ©sert de l’Alaska sont très difficiles.”

Un suicide collectif ?

Le lieutenant Dave Ross a soulignĂ© que les corps retrouvĂ©s n’ont pas encore Ă©tĂ© identifiĂ©s par le mĂ©decin lĂ©giste. Mais tout porte Ă  croire qu’il s’agit bien de la famille portĂ©e disparue depuis l’annĂ©e dernière. Il a Ă©galement confiĂ© que le chien de la famille ainsi qu’une arme de poing se trouvaient Ă  proximitĂ© de l’endroit oĂą les corps ont Ă©tĂ© dĂ©couverts. La police a confirmĂ© que l’arme Ă©tait enregistrĂ©e Ă  leur nom. Raison de plus pour croire qu’il s’agit bien d’un meurtre orchestrĂ© par l’un des deux parents. InterrogĂ©e sur cette affaire, la sĹ“ur de Rebecca Adams, Lanell Adams a confiĂ© que lors du dernier coup de fil qu’elles ont Ă©changĂ©, sa sĹ“ur avait un comportement bizarre.
“Elle avait l’air très affligĂ©e. Elle m’a juste dit «sache que je t’aime», et a dĂ» raccrocher le tĂ©lĂ©phone très rapidement… Je lui ai demandĂ© «tu ne me mentiras pas Rebecca, tu es d’accord?» Elle a rĂ©pondu : «Ne me demande pas ça maintenant, il suffit de savoir que je t’aime».”
]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments