Un Malaisien handicapé mental exécuté à Singapour pour trafic de petite quantité d’héroïne

Après une longue bataille juridique et malgré une avalanche de critiques internationales, un Malaisien handicapé mental (arrêté en 2009 pour le trafic d’une petite quantité d’héroïne dans la cité-État de Singapour) a été exécuté ce mercredi à Singapour.

La sœur de Nagaenthran K. Dharmalingam, condamné pour trafic d’héroïne dans la cité-État, a déclaré à l’AFP sa mise à mort au petit matin. Sarmila Dharmalingam a déclaré depuis la Malaisie : « Il est incroyable que Singapour ait procédé à l’exécution malgré les appels internationaux à épargner sa vie. Nous sommes extrêmement attristés par l’exécution de notre frère et la famille est en état de choc ». Nagaenthran K. Dharmalingam a multiplié les recours en justice pendant plus de dix ans, mais ceux-ci ont été rejetés par les tribunaux de Singapour, et le président de la ville-État a rejeté les appels à la clémence.

Source : Le Matin

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires