La plupart des cas de variole du singe en Europe se sont transmis entre hommes homosexuels via des rapports sexuels, selon l’Agence britannique de sécurité sanitaire

Pixabay

L’Agence craint une transmission communautaire. Après le premier cas confirmé du variole du singe aux États-Unis, les autorités sanitaires canadiennes ont également déclaré une dizaine de cas. L’Espagne a recensé huit cas de la maladie, tandis que le Royaume-Uni en a enregistré sept. L’Organisation Mondiale de la Santé a indiqué qu’il n’y aurait pas de vaccin ni traitement contre ce virus.

 

Source : BFMTV

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires