in , , ,

Éthiopie – Tigré : les conflits ravagent, la faim tue

Crédit photo : AFP

Depuis dix mois, la guerre avait ravagé la région éthiopienne du Tigré dont le seuil de la famine a été franchi selon l’ONU pour 400 000 personnes ; et la situation ne s’améliore pas, la faim avance en silence.

Des milliers de personnes ont été massacrées par les combats depuis des mois mais des gens qui vont mourir de faim sont à craindre selon les médecins, comme dans les années 1980. Les signes de malnutrition chez les plus jeunes sont de plus en plus fréquents : apathie, éruptions cutanées, perte d’appétit…

 « C’est un massacre en silence », selon le Dr Hayelom Kebede, directeur de recherche à l’hôpital Ayder à Mekele, dans la capitale du Tigré.

Les signes de malnutrition chez les plus jeunes sont de plus en plus fréquents : apathie, éruptions cutanées, perte d’appétit… Environ 50 enfants sont en soins intensifs pour malnutrition, mais les médecins ne peuvent rien faire selon lui. « Nous avions l’habitude de fournir des nutriments à ces enfants mais nous n’avons plus de médicaments et plus de stock de nourriture. On ne peut pas les aider ».

« Le pire avec la famine, c’est que vous verrez des gens dans les bras de la mort, mais ils ne mourront pas immédiatement. Ça prend du temps, une fois que leur corps a été affaibli, et affaibli, et affaibli. C’est pire qu’une mort par balle. »

Selon les États-Unis, le mois dernier moins de 10 % des fournitures nécessaires ont pu être acheminées. Et l’ONU, des centaines de camions d’aide humanitaire ne sont pas « revenus » du Tigré la semaine dernière.

Le mois d’août, environ 150 personnes sont déjà mortes de faim selon les dirigeants du TPLF et un million d’autres « risquaient une famine mortelle ». Et selon l’estimation de l’Unicef en juillet, plus de 100 000 enfants risqueraient de malnutrition mortelle au cours des 12 prochains mois.

Elle a déjà fait huit morts dans la ville d’Ofla, trois à Mehoni et deux à Adwa selon des documents d’aide.

Source : Yahoo.fr

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires