L’État brésilien de Baha est frappé depuis début novembre par des intempéries causant la mort de 18 personnes, l’inondation de 58 municipalités et le déplacement de 35 000 personnes

C’était un homme de 60 ans noyé dans une rivière dans la municipalité d’Aurelino Leal, dans le sud de l’État qui a emmené à ce nombre de décès ; deux personnes sont encore portées disparues et 286 blessées.

Le nombre de communes en situation d’urgence est de 72 selon la Sudec, la Protection civile de Baha, 25 routes sont interrompues.

« C’est une tragédie gigantesque. Je n’ai pas mémoire de quelque chose de cette dimension dans l’histoire récente de Bahia. Le nombre de maisons, de rues et de villes complètement sous l’eau est vraiment terrifiant », selon le gouverneur Rui Costa.

Des personnels, des hélicoptères et des équipements sont mis à disposition afin de venir au secours à des milliers d’habitants piégés par les inondations, par une opération conjointe entre l’État fédéral et l’État de Baha avec la coopération d’autres États tels que Minas Gerais, Sergipe, Espirito Santo et Sao Paulo.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires