in

En Mozambique, une centaine de personnes ont été piégées dans un hôtel de Palma par une attaque djihadiste

Environ 180 personnes, dont des expatriés, sont piégées dans un hôtel depuis trois jours à Palma au Mozambique, par une attaque djihadiste, ont rapporté, vendredi 26 mars, des travailleurs et des sources sécuritaires. Le gouvernement a confirmé l’attaque et précisé que les forces de sécurité (SDS) avaient lancé une opération pour chasser les rebelles.

L’armée tentait d’évacuer par voie aérienne les travailleurs vers un périmètre plus sûr depuis cette zone qui abrite un mégaprojet gazier auquel participe le groupe français Total, selon des personnels concernés.

Des djihadistes ont lancé leur attaque mercredi après-midi, obligeant des habitants terrifiés à chercher abri dans la forêt environnante et les travailleurs à se réfugier dans l’hôtel Amarula, situé au nord de la localité.

Elle est survenue le jour de l’annonce par le géant français de la reprise des travaux de construction sur le site gazier qui devrait être opérationnel en 2024. Total est le principal investisseur du projet, avec une participation de 26,5 %. Six autres groupes internationaux sont impliqués dans ce projet, dont l’italien Eni et l’américain ExxonMobil.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments