in

En Birmanie, l’armée montre sa force, au moins dix-neuf personnes sont mortes

Au moins dix-neuf personnes ont été tuées samedi dans la répression de nouvelles manifestations pro-démocratie en Birmanie, où l’armée s’est livrée à une démonstration de force, faisant défiler un impressionnant arsenal dans la capitale Naypyidaw.

L’Union européenne et la Grande-Bretagne ont condamné les “meurtres” commis par l’armée dans le pays, qui traverse une grave crise depuis que la cheffe du gouvernement civil Aung San Suu Kyi a été évincée du pouvoir par un coup d’Etat militaire le 1er février.

Les militants pro-démocratie avaient appelé à une nouvelle série de manifestations samedi, jour où l’armée organise tous les ans un gigantesque défilé militaire devant le chef de l’armée désormais chef de la junte au pouvoir, le général Min Aung Hlaing.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments