in

Elizabeth II : une prise de décision tangible qui va satisfaire les touristes

La crise économique associée au Covid-19 n’a pas non plus préserver la famille royale britannique. Pour y réparer, la reine Elizabeth II a choisi d’ouvrir les jardins de Buckingham Palace au public pour la première fois.

Les touristes et les Britanniques pourraient alors y pique-niquer s’ils le désirent. Jusqu’au 19 septembre prochain, ils pourront constater les 30 espèces d’oiseaux différentes et 325 plantes, de même qu’un millier d’espèces d’arbres que possèdent ces jardins.

C’est à partir de 16,50 £ par adulte que coûte la visite des jardins royaux. Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les caisses royales n’ont pas été chargées pour préserver les lieux.

Les fonds engendrés par les visites des monuments royaux servent en effet de financer leur entretien.

Buckingham Palace compte un déficit de 37 millions de dollars, après plus d’un an et demi.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments