in ,

Ebola : 5 personnes infectées hors d'Afrique, Barack Obama panique

Un premier cas de contamination en Espagne Il ne s’agit pas d’une infirmière qui a été évacuée ou rapatriée d’un pays africain infecté par le virus Ebola. Il s’agit bel et bien d’une infirmière qui exerçait dans un hôpital de Madrid où elle soignait deux missionnaires infectés par le virus. Ces derniers sont morts depuis et l’infirmière a été testée positive au virus Ebola. Selon le gouvernement local espagnol, l’aide-soignante a commencé à se sentir mal le mardi 30 septembre mais a décidé de ne consulter un médecin que le dimanche 5 octobre. Entre temps, elle est entrée en contact avec une trentaine de personnes qui sont déjà sous surveillance médicale actuellement.

Un patient ougandais soigné en Allemagne

Il s’agit d’un médecin ougandais qui exerçait à Siera Leone pour le compte d’une ONG italienne et qui a été contaminé par le virus Ebola. Il est, depuis vendredi 3 octobre, isolé dans une chambre à Francfort.

Un cas attendu en Norvege

Une des employés de Médecins Sans Frontières, contaminée par le virus Ebola en Sierra leone, est attendue en Norvege, ce mardi. Il s’agit d’un médecin qui a présenté des premiers signes inquiétants ce week-end et qui a très vite été isolé dans une chambre d’hôpital à Oslo.

Deux cas confirmés aux Etats-Unis

Le premier patient américain qui a été contaminé par le virus Ebola est soigné à l’hôpital de Dallas. Il s’agit de Thomas Eric Duncan, revenu d’un voyage au Libéria et dont l’état est actuellement “très grave mais stationnaire”, selon les responsables des lieux. De retour à Dallas depuis la fin du mois de septembre, il a également attendu longtemps avant de consulter un médecin d’où la gravité de son cas. Ashoka Mukpo, un jeune cameraman freelance de 33 ans qui travaillait au Liberia pour le compte de la chaîne NBC, est également hospitalisé au centre médical du Nebraska. Il bénéficie du même soin expérimental que le missionnaire américain, le Dr Rick Sacra, qui a aussi été contaminé au Libéria mais qui est déjà guéri.

5 cas guéris hors d’Afrique

La France a pu traiter avec succès le cas de l’infirmière française qui revenait d’une mission du Libéria où elle a contracté le virus Ebola. A Hambourg, en Allemagne, un médecin sénégalais de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a également reçu les soins expérimentaux et a pu quitter l’hôpital où il a été retenu. Aux Etats-Unis, le Dr Rick Sacra, un missionnaire américain qui a travaillé au Libéria a été guéri après avoir été rapatrié et soigné en Amérique. Il y a aussi eu l’aide-soignante Nancy Writebol et Kent Brantly qui ont été soignés aux Etats-Unis avec succès.

Barack Obama met la pression

Pour le président américain, il est impératif d’éradiquer cette maladie avant qu’elle ne touche le sol américain…Si elle ne l’a pas déjà frôlé d’ailleurs. Pour faire valoir ses propos, Barack Obama fait pression sur toutes les entités concernées par l’avancée de l’épidémie hors d’Afrique. A savoir l’Union Africaine qui devrait obtenir plus de moyens, la communauté internationale qui devrait s’investir davantage dans la lutte contre cette épidémie, l’Organisation des Nations Unies qui devraient recevoir plus de soutien et d’aide, etc.]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments