Le directeur du CHU et ses deux adjoints ont été violemment séquestrés par des manifestants contre l’obligation vaccinale des soignants avant d’être exfiltrés par la police de leurs bureaux assiégés

Les faits se sont passés mardi ; « j’ai été extrait avec un coup de poing dans les côtes et un énorme coup sur la tête, j’ai perdu connaissance pendant dix secondes je pense », selon le directeur général du CHU, Gérard Cotellon et son adjoint, Cédric Zolezzi affirme avoir été molesté : « On m’a déchiré ma chemise, j’ai reçu de l’urine sur moi pendant que je courais vers une voiture de police ».

Ils se disent avoir été « choqués » par ce qui s’était passé et affirment vouloir déposer plainte.

Il n’y avait eu aucune interpellation et les manifestants avaient quitté les lieux en début de soirée.

Source : 20 minutes

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires