in

Des dauphins ont échoués sur nos côtes : la France est dans le viseur de Bruxelles et des associations

Depuis le mois de décembre, plus de 500 dauphins se sont échoués sur les côtes atlantiques. Il ne s’agit pas d’un problème de météo, de maladie ou d’orientation, car ces dauphins portaient presque tous des traces indiquant une capture par des engins de pêche. Les mammifères sont souvent attirés par les poissons capturés dans les filets des pêcheurs, avant de se retrouver eux-mêmes prisonniers.

“Les dauphins sont privés de la remontée à la surface et paniquent, avant de s’asphyxier. Ils sont remontés morts à bord des bateaux. Les pêcheurs, souvent, les jettent par-dessus bord. Avec les conditions météo, les carcasses dérivent et viennent s’échouer sur les côtes”, explique Hélène Pelletier, biologiste à l’Observatoire Pélagie à La Rochelle, qui dépend du CNRS.

“Ce qui est certain, c’est que la part des animaux qui s’échouent ne représente qu’une faible proportion des animaux qui meurent en mer”, poursuit cette spécialiste. “Depuis plusieurs années, on est autour d’un millier de dauphins qui s’échouent entre janvier et avril, ce qui correspond à cinq mille mammifères morts en mer chaque hiver.”

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments