Agnès Firmin Le Bodo, députée de Seine-Maritime, menacée de mort car elle défend le le projet de loi de transformation du passe sanitaire en passe vaccinal, elle porte plainte

Pixabay

« Je ne pense en permanence qu’à une seule chose : venir te décapiter », peut-on lire dans un message reçu sur sa boîte mail de l’Assemblée nationale dans lequel l’expéditeur, caché derrière le pseudonyme Liberteforte. Agnès Firmin Le Bodo a réagi sur Twitter.

Ce lundi 3 janvier, l’élue a appelé à réagir face à ces menaces de mort, sur RMC.

Source : RMC

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires