Après la découverte d’un cas lié au variant omicron, une ville chinoise a été mise en quarantaine

Les 5 millions de citoyens de la ville d’Anyang sont contraints de rester chez eux. Les commerces non-essentiels sont fermés et les véhicules particuliers ne sont pas autorisés à circuler. Au moins, deux des 84 contaminés depuis samedi sont touchés par le variant omicron. Selon l’agence de presse officielle Chine nouvelle, la mise en quarantaine permet de « prévenir la propagation de la souche Omicron. »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires