in

Déconfinement : il faut s’attendre à une explosion des relations amoureuses

D’après Boris Cyrulnik, neuro-psychiatre et inventeur du concept de résilience, on avait de moins en moins de contacts humains avant l’épidémie.

“Quand on communique par écran ou par SMS, comme le font les jeunes, la relation humaine se dégrade, elle s’abîme.” a-t-il ainsi déclaré au média suisse l’Illustré.

Selon lui, cette crise va réanimer une forme de rêve sexuel quand elle sera terminée. Un rêve d’attachement plutôt qu’une sexualité débridée.

“La sexualité va redevenir romantique, alors que depuis quelques années, c’était une sexualité de tromblon, une sexualité qui avait perdu tout cet aspect de tendresse. On va redécouvrir l’attachement, le prince charmant, la femme de ses rêves… Et quand tout va redémarrer, on va redécouvrir les liens d’affection dans les couples et dans les familles.”

Le psychiatre ajoute, du haut de ses 83 ans, que “la mort, pour moi, devient proche. Je ne peux qu’y consentir et vivre le mieux possible. Tant que je suis vivant, je ne suis pas mort ! Je ne peux qu’essayer de vivre pleinement en attendant.”

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments