in ,

Procès de Donald Trump : le procureur Jamie Raskin a ouvert le procès par une vidéo démontrant l’attaque du 6 janvier

Le New York Times a rapporté le premier jour du procès en destitution de Donald Trump devant le Sénat américain.
Les débats ont été ouverts par le procureur en chef démocrate, Jamie Raskin par une vidéo démontrant les violences du 6 janvier au Capitole.

Dans la vidéo, des milliers de partisans de l’ex-Président Américain enfoncent les barrières de sécurité pour tenter de pénétrer à l’intérieur du Congrès, tandis que les élus étaient évacués avant que les émeutiers n’arrivaient à pénétrer les enceintes de la Chambre et du Sénat.
Deux heures après le début des émeutes, Donald Trump a posté une vidéo en appelant ses partisans à se clamer.
La vidéo a ensuite précisé le décès d’au moins sept personnes et 140 policiers blessés suite aux attaques.
La fin de la vidéo a été marquée par un tweet posté par Trump demandant à ses partisans de renter chez eux dans le calme et la paix.
Le procureur a finalement affirmé que ce qu’avait montré la vidéo était le crime passible d’une destitution.

Suite à cette vidéo, les sénateurs ont confirmé par 56 voix contre 44 la constitutionnalité du procès, qui va se poursuivre mercredi.

Les nouveaux conseils de Donald Trump, David Schoen et Bruce Castor ont eu la grande difficulté à répondre à la vidéo de Jamie Raskin. Bruce Castor, l’ancien procureur de Pennsylvanie, a affirmé qu’il improvisait en affirmant qu’ils allaient changer ce qu’ils ont prévu de faire car la présentation des procureurs était bonne.

De son côté, l’avocat Alan Dershowitz, qui avait défendu Donald Trump lors de son premier procès a jugé son confrère en déclarant que ce dernier n’avait fait aucun argument.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments