in

Crise en Guadeloupe : deux habitants perdent leurs maisons dans les pillages à Pointe-à-Pitre, ils témoignent

Crédit photo : BFMTV

« Ça a brûlé, ça a duré 15 minutes », a déploré une habitante. « J’ai dû sauter du troisième étage avec ma femme et mon chien; c’était la seule issue car les flammes avaient déjà atteint notre porte d’entrée », a raconté une autre victime, Luidgy, un jeune résident de Pointe-à-Pitre.

« J’étais dans mon immeuble lorsque j’ai entendu des bruits sourds. Je suis allé sur mon balcon car je voulais vérifier qu’il ne se passait rien de bizarre », a relaté Luidgy. « En arrivant j’ai vu un attroupement de jeunes. Ils dévalisaient une bijouterie en dessous. Ils ont fini par y mettre le feu », a-t-il raconté.

Le jeune homme a vu le feu touché son immeuble et alerté les pompiers. « Je les ai appelés trois fois en quinze minutes. Ils m’ont dit de rester chez moi et qu’ils allaient intervenir », a-t-il indiqué. « Des amis ont lancé une cagnotte pour m’aider donc j’espère que ça ira », a-t-il ajouté, affirmant qu’il est, à ce stade, en attente d’un logement.

La manifestation contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale pour les soignants dégénère en Guadeloupe. Le gouvernement a déclaré l’envoi des forces de l’ordre en renfort et une réunion est prévue concernant cette situation alarmante de l’archipel.

Source : BFMTV

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires