in ,

Un jeune pompier volontaire de 21 ans a tué son collègue pour l'amour d'une fille

Le meurtrier a reconnu les faits Les faits remontent à la soirée du samedi 28 mars, et se sont déroulés dans une cour d’immeuble, dans une petite rue d’Evreux. La brigade anti-criminalité (BAC), alertée par des voisins, est arrivée sur les lieux et a découvert un homme cagoulé qui tenait un couteau de chasse dans sa main. Une jeune fille était présente sur la scène du crime, visiblement sous le choc. Devant eux gisait le corps d’un jeune homme de 21 ans, la gorge tranchée et le thorax en miettes. La procureure de la ville a même parlé de “plaies très impressionnantes” sur le corps du jeune homme. Selon le rapport de la procureure de la ville, le jeune meurtrier, âgé de 21 ans, a reconnu avoir tué son collègue, lors de sa mise en examen dans la soirée. Accusé d’homicide volontaire, il a été placé en mandat de dépôt. Sa complice présumée, la jeune femme de 18 ans, a également été interpellée et mise en examen.

Un coup bien planifié

Durant leur audition, le jeune meurtrier et sa jeune complice ont avoué avoir porté des coups mortels sur la jeune victime. Selon la représentante du parquet, le jeune pompier “avait établi un schéma criminel, prévoyant de frapper d’abord à la gorge puis au thorax”. Selon les explications de la jeune fille, elle vivait une relation amoureuse avec la victime en premier lieu puis avec le meurtrier présumé. Elle est ensuite revenue à son premier amour mais se plaignait souvent de son comportement à l’autre, d’où l’élaboration de leur plan machiavélique. La victime devait alors sortir de l’appartement de la jeune fille puis se faire agresser par un individu cagoulé dans la rue.]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments