Crash Airbus A320 : Andreas Lubitz était sous l'effet d'un antidépressif au moment du crash

0
125

Bild. Ce quotidien allemand a ainsi rapporté que le jeune homme était sous l’effet du Lorazépam, un antidépressif, lorsque l’accident s’était produit.

Un traitement pour les troubles d’anxieté

Jeudi 2 avril, Bild dévoilait de nouvelles informations concernant l’état de santé du jeune co-pilote qui avait fait volontairement crashé l’Airbus A320 de la compagnie Germanwings le 24 mars, dans les Alpes françaises. Selon le quotidien, il prenait du Lorazépam, un produit générique du Témesta, généralement prescrit pour traiter les troubles d’anxieté. Une quantité importante de ce médicament, parmi tant d’autres, a d’ailleurs été retrouvée au domicile d’Andreas Lubitz lors des perquisitions.

Interdit aux pilotes d’avion

Selon les explications apportées par le professeur Antoine Pelissolo, un psychiatre qui a bien voulu accordé une interview à France 2 à ce sujet, la réglementation en vigueur en Europe ne permet pas à un pilote ou à un co-pilote de voler avec un tel traitement. Toutefois, il ne peut être en aucun cas causer des tendances suicidaires au patient.
“Ça trouble vraiment la vigilance, ça empêche d’être attentif et d’être concentré sur sa tâche.”
]]>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here