Covid-19 : au moins « 360 000 enfants » de 5 à 11 ans font partie des priorités à la vaccination

Pixabay

Ces enfants ont un « risque plus élevé de faire une forme grave », a indiqué le vice-président de la commission technique des vaccinations de la HAS, Daniel Floret, sur franceinfo.

D’après ses allégations, ces enfants sont porteurs de maladies chroniques telles que les maladies du cœur et pulmonaire, l’asthme, le cancer et la leucémie. Daniel Floret a également indiqué que les enfants souffrant de pathologies rares, non inscrites dans la liste, pourront bénéficier de la vaccination.

Les enfants de cette tranche d’âge seront cependant vaccinés par le vaccin Pfizer. Le vice-président de la commission technique des vaccinations de la HAS a précisé que la dose administrée sera « trois fois inférieure » à la dose utilisée chez les personnes adultes.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires