Covid-19 : le vaccin n’a aucun lien direct avec les troubles de menstruations

Selon l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, les perturbations menstruelles ne sont pas forcément dues à la vaccination. Mais dans tous les cas, le phénomène reste sous surveillance.
« Des études supplémentaires sont nécessaires, prévoyant notamment, entre autres, des mesures des concentrations hormonales pour pouvoir déterminer s’il y a un lien », explique Georgy Genov, responsable de la pharmacovigilance de l’Agence européenne du médicament (AEM) dans son communiqué ce mardi 21 décembre.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires