in

Violences urbaines nocturnes en Martinique : un couvre-feu de « 19h à 5h » jusqu’au retour au calme

©Guy Étienne / Martinique la 1ère

« Des groupes d’individus ont commis des dégradations et installé des barrages; des actes de violence ont eu lieu à l’encontre des forces de sécurité; 11 personnes ont été arrêtées », a expliqué dans un communiqué le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelle, faisant état de nombreuses armes saisies.

De son côté, la direction du CHU de Martinique a déclaré que « le contexte actuel » l’obligeait « d’activer le service minimum sur l’ensemble des sites du CHUM afin de sécuriser les professionnels et les patients », à cause de « grandes difficultés à assurer les soins dans l’institution ».

Source : Le Progrès

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires