La Haute Autorité de santé recommande de ramener la dose de rappel anti-Covid à 3 mois après la première injection

Pixabay

Dans son dernier avis publié ce vendredi, la Haute Autorité de santé a également conseillé d’ouvrir dès à présent la dose de rappel aux adolescents de 12 à 17 ans qui souffrent d’immunodéficience ou d’une comorbidité à risque de forme grave.

La rapidité de l’administration d’une dose de rappel à la majorité de la population adulte diminuerait de 15 % la mortalité liée au variant du Covid-19 Omicron. La Haute Autorité de santé donnera son avis sur l’administration de cette dose de rappel dès qu’elle aura les résultats d’un essai clinique effectué par Pfizer pour évaluer l’efficacité et la tolérance de cette dose de rappel chez les adolescents.

Source : Les Echos

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires