in ,

Covid-19 en France : la Haute Autorité de santé préconise la dose de rappel vaccinal dès l’âge de 18 ans, cinq mois après la vaccination complète

Crédit photo : Clément Tiberghein

Ce jeudi 25 novembre, la Haute Autorité de santé (HAS) a alerté une flambée épidémique « encore plus forte qu’attendue », dans un avis rendu juste avant de nouvelles annonces du gouvernement, tout en martelant que « le contexte épidémique préoccupant justifie une accélération de la campagne vaccinale en raccourcissant le délai entre primovaccination et dose de rappel ».

La Haute Autorité de santé a pris cette décision en se basant sur les projections de l’Institut Pasteur, qui indiquent une réduction du pic des hospitalisations de 39 % grâce à l’injection de la troisième dose de rappel effectuée 6 mois après le dernier vaccin, et un passage à 50 % si le rappel est effectué à 5 mois. Selon l’instance, il s’agit d’une stratégie bien fondée et démontrée par « les données issues d’études en vie réelle menées en Israël ».

« Il est primordial de poursuivre les efforts de vaccination des personnes non encore vaccinées », martèle la Haute Autorité de santé. Cette dernière appelle également à renforcer sur « l’adhésion aux gestes barrières à un haut niveau», pour « préserver le système de soins et d’éviter des mesures restrictives ».

Source : Le Figaro

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires