« Tout n’a pas été parfait » dans la gestion de la crise sanitaire dans les écoles, reconnaît Gabriel Attal

Mais « fermer les écoles doit toujours rester une solution d’ultime recours » et non « une solution de facilité », a souligné le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 12 janvier, à la veille de la grève des personnels de l’éducation nationale en France. « Avec 300.000 cas par jour, seulement 2% des classes sont fermées aujourd’hui », a-t-il précisé.

Source : BFMTV

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires